Actualité

Retour

Selon le sondage Elabe réalisé pour l'Institut Montaigne publié le 17 janvier 2018, 81% des Français déclarent avoir une bonne image de la formation professionnelle et 92% jugent qu’y accéder est important pour sa carrière. Cependant, 57% estiment être mal informés sur la formation professionnelle.

 
Dans une note publiée aujourd’hui, Bertrand Martinot, économiste au sein de l’Institut Montaigne appelle le Gouvernement et les partenaires sociaux à procéder à une réforme en profondeur. Il y formule douze propositions pour que les changements opérés sur notre système de formation professionnelle aillent jusqu’au bout de la logique d’individualisation nécessaire à son bon fonctionnement.

 
Il propose, entre autres de :

 
     - transformer le CPF en un « Capital Emploi Formation », valorisé en euros, permettant à chaque actif de financer des actions de formation et de conseil en évolution professionnelle
     - organiser une évaluation indépendante du système de formation
     - intégrer des critères de qualité, de transparence et d’innovation dans la commande publique de formation
     - clarifier le rôle des OPCA autour de deux missions essentielles : pilotage et financement des dispositifs de formation professionnelle des branches ; appui et conseil aux TPE/PME librement adhérentes à l’OPCA.

 

 

Source : Errefom
 
Consulter la Note
 

 

 

 

 

 


Championnat Territorial des Apprentis 2019


laprantisaj sé chimen tout métjé
 

Illettrisme 2019_ Ils sont la
 

Illettrisme 2019_ Cours d essai
 

Nous Contacter